AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
version n° 8 ✖ on kife les vioc's de cbl.
commenter la maj' ici.
.
anipassion.com
Partagez | 
 

 Une illusion sexuelle?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


Féminin ◭ messages : 48
◭ arrivé(e) le : 02/08/2012
◭ statut : Célibataire
◭ études/métier : agent de police


MessageSujet: Une illusion sexuelle?    Lun 13 Aoû - 11:46

Illusion sexuelle?

. .

Nous étions en fin d'après midi et le soleil commençait tout doucement à s'en aller pour laisser place à son amie la lune. Au parc, les gens commençaient à remballer leurs affaires pour aller préparer leur souper. Tout le monde sauf Jay'... Il aimait particulièrement venir à cette heure-ci au parc car il n'y avait plus beaucoup de monde. Il n'aimait pas beaucoup les bains de foules, les enfants qui crient et les couples qui se disputent. Il préfère nettement attendre la fin de la journée pour aller se promener tranquillement dans le parc. Il avait une certaine affection pour cet endroit tout simplement parce qu'avec son ex-fiancée, ils se promenaient souvent dans le central parc de New York... Mais depuis qu'elle est décédée, le jeune homme se balade seul, se perdant ainsi dans ses souvenirs si doux mais si douloureux en même temps...

Lorsqu'il arriva au parc, un léger sourire se dessina sur ses lèvres en découvrant que le parc était pratiquement désert. Normal étant donné qu'il allait bientôt fermer ses portes. Jaimy enfonça une de ses mains dans la poche de son jeans et y sorti une cigarette ainsi qu'un briquet. Il coinça cette dernière entre ses lèvres et l'alluma d'un geste simple et habituel. Il faut dire que le jeune homme fumait comme un pompier avec au moins un paquet par jour. Il tira une taf' avant de laisser la fumée s'échapper de sa bouche et il ferma les yeux quelques instants. Il n'y avait vraiment rien de mieux qu'une bonne petite clope pour décontracter tous les muscles. Enfin si, il y avait quand même une chose de mieux que la nicotine: le sexe... Mais ne vous inquiétez pas, il compte bien trouver une charmante demoiselle ce soir dans l'un des bars de la ville...

Jay' marcha tranquillement quelques minutes autour du petit lac du parc, se perdant ainsi dans ses pensées les plus noires. Il avait beau avoir quitté New York, il n'avait pas su laisser son coeur là-bas et toutes ses pensées étaient donc pour elle... Il finit par s'assoir sur un des nombreux bancs du parc et secoua légèrement la tête. Il était hors de question qu'il se gâche la soirée par ses propres idées obscures. Il posa alors ses mains sur le petit sac noir qu'il avait pris avec lui et il en sorti un magnifique appareil photo argentique tout droit sorti des vieux films. C'était son petit bébé. Il ne le quittait pratiquement jamais, sauf pour aller travailler ou quand il a les mains occupés de se balader sur un corps nu... C'était sa passion (enfin après le sexe tout du moins) et il ne se passe pas un jour sans qu'il prenne quelques clichés. D'habitude, il prend des photos d'inconnus mais pour ce soir apparemment, ça ne sera pas le cas.

Quoi que... En voulant prendre une photo d'un petit canard (bah quoi? :roll: ) il se rendit compte qu'une autre personne se baladait dans le parc. Un sourire en coin se dessina sur ses lèvres. Non seulement c'était mieux qu'un canard mais en plus, c'était une femme! Mais étant donné que la séduisante silhouette était éblouie par les dernières rayons du soleil, le jeune homme ne pouvait reconnaitre qu'il s'agissait de Heather, un petit bout de femme avec laquelle il aimait particulièrement avoir des relations sexuelles. Pensant donc que c'était une belle inconnue, il commença à prendre des photos d'elle, sans se douter une seule seconde que la silhouette en question l'avait repérée de son côté...

_________________________
Jaimy Alexander Millers
« Tu peux avoir mon corps mais pas mon coeur, ce dernier étant meurtri, il ne sert plus à rien... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Féminin ◭ messages : 53
◭ arrivé(e) le : 17/07/2012
◭ âge : Twenty-two.
◭ statut : Célibataire, libre et heureuse !
◭ études/métier : Mannequin.


MessageSujet: Re: Une illusion sexuelle?    Lun 13 Aoû - 20:26

If you could only read my mind you would know that I've been waiting so long for someone almost like you but with attitude, I'm waiting so come on

16H00 – C’était une belle journée, douce, agréable et chaude. Le soleil était encore au rendez-vous et il était vraiment dommage de rester chez soi par un si beau temps. Et pourtant, je n’avais pas encore pu en profiter. J’avais du me lever assez tôt ce matin pour effectuer quelques prises qui m’avaient semblé durer une éternité. Il s’agissait d’une publicité pour un nouveau parfum féminin, mais le mannequin avec qui je travaillais avait émit ses souhaits personnels et s’était comporté tel une diva ! Bien sûr, il était évident qu’il ne fallait pas se laisser marcher sur les pieds dans ce monde mais tout de même, aller jusqu’à faire une crise pour une bouteille d’eau minérale qui n’était pas de la marque qu’il avait l’habitude de boire, c’était inutile, lassant et franchement exaspérant. La journée avait été éprouvante et j’étais réellement contente de quitter le studio. Je marchais lentement vers ma voiture, un cabriolet de couleur vive, avant de m’installer au volant pour prendre la direction de chez moi. La musique enveloppait mes oreilles, et le soleil brillait sur ma peau légèrement hâlée. Je respirais.

Chez moi, je filai rapidement sous la douche et profitai de l’eau tiède qui coulait sur mon corps fatigué. Il était encore tôt mine de rien, et pourtant j’avais passé une journée tellement horrible que j’avais l’impression qu’il était déjà tard. Pourtant, la nuit était devant moi et je n’allais quand même pas me coucher tout de suite. Il me fallait une distraction. Il fallait que j’évacue tout ce stress, et toute cette tension. Pour ça, bien sûr, le meilleur moyen était encore de me trouver un bel inconnu et de m’abandonner à ses bras. Mais je n’en avais pas envie, bizarrement. J’étais trop fatiguée pour partir à la chasse. Au lieu de cela, je décidai de me diriger vers le parc, à pied, pour respirer un peu d’air et pour me détendre.

17H25 – Marcher me faisait un bien fou. Je me sentais légère et une brise fraîche me souffla dans la nuque. J’arrivai devant le encado park une vingtaine de minutes plus tard. J’avais apprécié ce parc dès la première minute où j’y avais mis les pieds, peu après mon arrivée dans cette ville. Certes, durant la journée, il était assez bruyant du fait que les parents y emmenaient leurs enfants afin qu’ils s’amusent, mais passé dix-sept heures environ, tout était calme et les arbres donnaient une ambiance agréable.

Lorsque j’aperçus un banc, je décidai de m’y installer. Je fermai les yeux en repensant à ma vie, à ce que j’étais devenue. Parfois, je me questionnais. Les choses auraient-elles pu être différentes si j’avais fait d’autres choix, de meilleurs choix ? Sans doute, mais on ne changeait pas le passé. C’était comme ça et pas autrement. Cela ne servait à rien de regretter certaines choses, certains actes. On ne revenait pas en arrière.

J’ouvris les paupières quelques instants plus tard, et reconnu une silhouette au loin. En fronçant les sourcils, je vis qu’il s’agissait de Jay’ qui photographiait le paysage. Je souris au loin, mais il ne me reconnue pas. C’était un homme mûr, craquant et simplement sexy. Finalement, j’aurais droit à une bonne distraction ce soir. On avait pris habitude de passer une nuit ensemble, par ci, par là. Je me relevai avant de me diriger lentement vers lui, et me posai à ses côtés.

« Salut toi, tu t’ennuie pas tout seul ? »
lui lançai-je en me mordillant la lèvre inférieure.

Jay’ était un homme réellement attirant, et il le savait. Quand je le voyais, je ne résistais jamais longtemps à l’envie de lui arracher tous ses vêtements. Il y avait entre nous, une attirance très sexuelle, et nous recherchions la même chose.

_________________________

    « AND THE MORE YOU CARE, THE MORE YOU HAVE TO LOSE. » I feel like people get lost when they think of happiness as a destination. We’re always thinking that someday we’ll be happy. You know, we’ll get that car or that job or that person in our lives that fixes everything. But happiness is a mood and a condition, it’s not a destination. It’s like being tired or hungry; it’s not permanent, it comes and goes, and that’s okay. And I feel like if people thought of it that way, they’d find happiness a lot more often.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Féminin ◭ messages : 48
◭ arrivé(e) le : 02/08/2012
◭ statut : Célibataire
◭ études/métier : agent de police


MessageSujet: Re: Une illusion sexuelle?    Mar 14 Aoû - 14:44

All that I can give you, it's my body, baby.
No words... No cry... just a moment at the seventh heaven !

C'est seulement quand la silhouette se rapprocha de lui que le jeune homme la reconnue. Heather... Un nom sensuel pour un corps de rêve. Il lui fit alors son plus beau sourire, celui dont aucune femme ne peut résister et la regarda s'assoir à ses côtés. Jaimy était content de la voir. Heather est le genre de femme avec qui on ne peut jamais s'ennuyer et avec qui Jay' apprécie passer du temps. Non seulement elle était charmante mais en plus de cela, elle était simple et franche. "Du sexe, rien que du sexe" avait-elle clairement dit lors de leur rencontre. C'était vraiment son type de femme. Rien avoir avec ces autres femmes ennuyeuses qui cherchaient à tout prix le grand amour. Jaimy l'avait trouvé et même si ça avait été les meilleurs moments de sa vie, une fois que l'on perd cet amour, tout le reste vous semble fade et sans intérêt... Heather était différente et c'est ce qui faisait tout son charme.

"C'est justement quand il y a trop de gens que je m'ennui." dit-il avec un léger sourire au coin des lèvres. "Je préfère nettement être seul pour faire mes 400 coups." dit-il avant de lui faire un clin d'oeil complice. "Mais j'avoue que ta présence pourrait peut être pimenter un peu la soirée..." dit-il avant de la regarder de la tête aux pieds. Il n'y avait rien à redire sur son physique. Elle était tout simplement éblouissante. Et la lumière de la lune la rendait encore plus mystérieuse. Ce qui avait le dont de mettre notre jeune homme dans tous ses états... Il en profita d'ailleurs pour faire une photo de la jeune femme. Il en avait déjà quelques unes de Heather mais elle est tellement magnétique qu'on a toujours envie de la prendre en photo. Jaimy lui fit un léger sourire en coin. "Qui sait, tu deviendras peut être célèbre grâce à moi!" dit-il en rigolant étant donné qu'elle l'était déjà un peu. Il ne comptait pas faire de la photographie son métier mais qui sait, peut être qu'un jour il voudra faire une exposition... Lorsqu'il aura recueilli ses plus beaux clichés... Heather en fera certainement partie...

Le jeune homme arrêta quelques instants de parler et regarda une bande de jeunes délinquants passés près d'eux. Il fronça légèrement les sourcils. Les jeunes sont toujours les plus à craindre et étant policier, il en avait déjà vu de toutes les couleurs. Mais il connaissait un peu ce petit groupe de jeunes et savait qu'ils n'étaient pas très dangereux. Juste des ado qui veulent boire et fumer. Il n'allait pas leur faire la morale alors qu'à leur âge, il faisait bien pire... Son regard se retourna alors de nouveau vers Heather. Son instinct de flic lui dirait de partir et de retourner chez elle mais elle était une adulte et savait donc parfaitement dans quoi elle mettait les pieds en venant au parc à cette heure-ci. Ils n'étaient pas ensemble... Même pas amis alors... Et puis, elle lui aurait certainement rit au nez. "Mais toi, que fais-tu dans ce parc à cette heure-ci?" dit-il avec un air légèrement curieux. "Tu cherches une nouvelle proie? Si c'est le cas, désolé mais tu es tombé sur un morceau de viande déjà consommé" dit-il avant de lui sourire.

Néanmoins, le jeune homme espérait bien que la jeune femme veuille bien de ce bon vieux morceau de viande qu'il était car maintenant qu'il l'avait vu, il savait que de son côté, il ne pourrait plus trouver mieux dans les bars. Comprenant cela, il ne lui laissa pas le temps de répondre et l'a prit dans ses bras avant l'emmener derrière un petit buisson, bien loin des regards et oreilles indiscrets. Il la déposa délicatement sur l'herbe fraîchement coupée et commença à lui faire des légers baisers dans le cou. Jay' était ainsi... Il était quelqu'un d'impulsif prêt à faire tout ce qu'il lui passe par la tête. Mais, pour le moment, il avait surtout envie de jouer avec les nerfs de la jeune femme. Après avoir balader ses mains un peu partout sur son corps, Jaimy se releva et se frotta un peu les vêtements sans l'air de rien. Il plongea ensuite son regard dans le sien et lui lâcha: "C'est pas tout ça mais il faut que je commence à rechercher après la chanceuse qui passera la nuit avec moi!"

_________________________
Jaimy Alexander Millers
« Tu peux avoir mon corps mais pas mon coeur, ce dernier étant meurtri, il ne sert plus à rien... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Féminin ◭ messages : 53
◭ arrivé(e) le : 17/07/2012
◭ âge : Twenty-two.
◭ statut : Célibataire, libre et heureuse !
◭ études/métier : Mannequin.


MessageSujet: Re: Une illusion sexuelle?    Mar 14 Aoû - 16:55

If you could only read my mind you would know that I've been waiting so long for someone almost like you but with attitude, I'm waiting so come on

En m’installant sur le banc, aux côtés de Jay’, j’avais pris soin de croiser mes jambes et de tourner ma tête dans sa direction. Mon bras le long du banc, mes doigts frôlèrent le cou du jeune homme. Je portais un minishort en jeans et un t-shirt blanc avec un décolleté léger. Je n’avais pas prévu de croiser un garçon aujourd’hui, encore moins Jaimy, et je n’étais par conséquent pas au meilleur de ma forme, mais je n’étais pas repoussante non plus. Heureusement que j’avais pris le temps de me maquiller et de me coiffer plus ou moins correctement. Je lui souris légèrement. Certes, je n’avais pas prévu le fait de rencontrer quelqu’un ici, mais ce n’était pas bien grave. Toute la déception de ma journée s’était envolée dès que j’avais aperçu le beau jeune homme. Il allait me faire passer une soirée extraordinaire, et cela suffirait à compenser la journée horrible que j’avais passée. Cette idée me rendait d’humeur coquine.

« C'est justement quand il y a trop de gens que je m'ennui. Je préfère nettement être seul pour faire mes 400 coups. Mais j'avoue que ta présence pourrait peut-être pimenter un peu la soirée... » me répondit-il en souriant.

« Hum, possible. Si ma compagnie ne t’ennuie pas, disons que .. On pourrait s’occuper ensemble .. » murmurais-je sensuellement, avec un regard remplis de sous-entendus.

Le jeune homme était entrain de photographier le paysage, et il tourna son appareil vers moi. Je me pris au jeu, et tapai une pose avec autant de charme que je pouvais donner. Je m’étais retrouvée derrière les objectifs toute la journée, mais pourtant, c’était ce cliché qui restait le plus naturel, celui qui ne me rendait pas amère et que je prenais plaisir à réaliser. Je passais une main dans mes cheveux qui flottaient aux vents, et dégageai quelques mèches avant de me concentrer à nouveau sur Jay’.

« Qui sait, tu deviendras peut être célèbre grâce à moi ! » l’entendis-je me dire.

Je lui répondis par un sourire. J’avais déjà atteint une certaine notoriété dans mon métier, mais je n’étais pas sûre si c’était vraiment ce dont j’avais envie. Certes, je gagnais bien ma vie, très bien même, et parfois j’étais contente de voir qu’on me reconnaissait dans la rue, mais ce n’était pas la vie dont j’avais rêvé étant petite fille. Tout avait l’air tellement différent aujourd’hui, et le vrai monde m’avait rattrapé. C’était comme ça. Je ne voulais pas que Jaimy se doute de quelque chose, qu’il remarque ma déprime passagère, et je chassais par conséquent très rapidement ces pensées. J’avais face à moi un des mecs les plus séduisants avec qui j’avais couché, et je serais bête de ne pas en profiter.

« Mais toi, que fais-tu dans ce parc à cette heure-ci ? Tu cherches une nouvelle proie? Si c'est le cas, désolé mais tu es tombé sur un morceau de viande déjà consommé »

Je ne pu m’empêcher d’émettre un léger rire. « Crois-moi ou non, je n’avais rien prévu ce soir. Je voulais être seule, réfléchir, faire une pause. Mais puisque tu es là, tu vas pouvoir me faire oublier ma vie durant quelques heures. Et puis, tu as bon goût alors pourquoi irais-je cherche ailleurs ce soir ? »

Je mordillais sur mon index en plongeant mon regard dans le sien. Ses yeux verts étaient remplis d’envie, de désir et de passion, et je sentis un frisson parcourir tout mon corps. Je le regardai se lever, ses yeux toujours dans les miens, et me prendre dans ses bras pour m’entraîner vers un endroit plus tranquille, loin du regard des autres. Il ne s’était pas laisser prier, et c’est ce que j’appréciais chez lui. Il ne perdait pas de temps. Je sentis quelque secondes plus tard, l’herbe fraîche dans laquelle il me déposa et ses lèvres se déposèrent sur mon cou. Mes yeux se fermèrent doucement pour apprécier l’instant présent, et mes jambes s’étaient déjà enroulées autour de sa taille pour mieux le sentir contre moi. Mes mains caressèrent son dos musclé et descendirent petit à petit vers ses fesses, lorsqu’il se releva déjà. Mes sourcils se froncèrent légèrement.

« C'est pas tout ça mais il faut que je commence à rechercher après la chanceuse qui passera la nuit avec moi ! » dit-il devant mon regard surpris.

« Mon chou, le plus chanceux sera toi si tu passes la nuit avec moi ! » lui répondis-je, déterminée avant de lui lancer un clin d’œil. J’attrapai son bras pour l’entraîner vers moi, et il se laissa tomber à son tour sur le sol. J’enjambais son corps afin de me retrouver à califourchon sur Jay’. « T’en penses quoi ? » lui-murmurais-je en souriant.

_________________________

    « AND THE MORE YOU CARE, THE MORE YOU HAVE TO LOSE. » I feel like people get lost when they think of happiness as a destination. We’re always thinking that someday we’ll be happy. You know, we’ll get that car or that job or that person in our lives that fixes everything. But happiness is a mood and a condition, it’s not a destination. It’s like being tired or hungry; it’s not permanent, it comes and goes, and that’s okay. And I feel like if people thought of it that way, they’d find happiness a lot more often.


Dernière édition par Heather R. Dickens le Ven 24 Aoû - 21:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Féminin ◭ messages : 48
◭ arrivé(e) le : 02/08/2012
◭ statut : Célibataire
◭ études/métier : agent de police


MessageSujet: Re: Une illusion sexuelle?    Ven 24 Aoû - 19:55

All that I can give you, it's my body, baby.
No words... No cry... just a moment at the seventh heaven !

"On pourrait s'occuper ensemble..."

Cette phrase résonna comme un doux son dans les oreilles du jeune homme. Heather savait quoi dire pour mettre Jaimy dans tous ses états et ce n'était pas pour lui déplaire, bien au contraire... Il aimait tout chez cette femme: son assurance, sa beauté mystérieuse, sa force et cette détermination qu'il pouvait lire dans ses yeux. C'était à ce demander si on ne lui avait pas cacher qu'il avait un jumeau car cette femme, c'était lui au féminin et ça le perturbait plus qu'il ne le voudrait...

Mais il y avait un temps pour discuter et un temps pour... passer à l'acte? C'est ce que la jeune femme était prête à faire en tout cas car en une fraction de seconde, Jaimy se retrouva au sol avec la jeune femme en califourchon sur lui. Un sourire coquin se dessina alors sur ses lèvres et le jeune homme place ses mains viriles sur les fines hanches de sa compagne d'un soir. Il aimait particulière cette position. Il aimait les femmes entreprenantes, les femmes qui savent ce qu'elles veulent et qui sont prêtes à tout pour l'avoir. Et puis surtout, cela lui permettait d'avoir une vue d'ensemble sur son corps et surtout sur sa poitrine. Une poitrine qui ne voulait pas se cacher mais qui ne voulait pas non plus attirer toute l'attention sur elle. Une poitrine qu'il fallait découvrir à l'aide de ses mains... D'ailleurs celles du jeune homme ne tardèrent pas à aller se balader un petit peu sous le soutien-gorge d'Heather.

« Mon chou, le plus chanceux sera toi si tu passes la nuit avec moi... T'en penses quoi? »

S'en doute avait elle raison... La chance était de son côté. Il n'aurait pas pu trouver meilleure partenaire que la jeune femme. Non seulement elle était splendide mais en plus de cela, il commençait à connaitre son corps et savait donc ce qu'il devait faire pour qu'il frémisse. Il n'y a vraiment rien de plus excitant que de sentir le corps de son partenaire frissonner sous ses caresses et ses baisers.

"J'en penses que ton corps est complètement dingue de moi ! Pas vrai? " dit-il d'un air sérieux en plongeant son regard dans le sien. Il pouvait sentir le corps de la jeune femme frissonner sous ses caresses. A chaque endroit où sa main glissé, la jeune femme perdait un peu plus le contrôle de son corps. Et ça ne était de même pour Jaimy. Il avait de plus en plus de mal à contenir son envie. Cette envie sauvage de la prendre, de sentir leurs corps chauds se mélangeaient, d'entendre ses gémissements... Rien qu'à cette pensée, le jeune homme en perdait tous ses moyens. Alors, s'entend qu'il se contrôlait de moins en moins, Jaimy rapprocha le visage de la jeune femme contre le sien, il remit une de ses mèches en place et plongea son regard dans le sien.

"Chez toi ou chez moi?" dit-il entre deux baisers volés. Pour sa part, il s'en fichait royalement. Tout ce dont il avait envie, c'était de sentir son corps nu contre le sien. Il était même prêt à faire l'amour ici même, derrière les buissons, mais il ne l'avait encore jamais fait dans un lieu public avec Heather... Elle était encore un gros point d'interrogation pour le jeune homme et du coup, il n'osa pas lui proposer de le faire dans le parc... C'est que Jaimy restait un gentleman sous ses airs de Don Juan et il n'avait jamais forcer qui que ce soit à faire quoi que ce soit. Ses partenaires étaient toujours consentantes à ses idées folles.

_________________________
Jaimy Alexander Millers
« Tu peux avoir mon corps mais pas mon coeur, ce dernier étant meurtri, il ne sert plus à rien... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Féminin ◭ messages : 53
◭ arrivé(e) le : 17/07/2012
◭ âge : Twenty-two.
◭ statut : Célibataire, libre et heureuse !
◭ études/métier : Mannequin.


MessageSujet: Re: Une illusion sexuelle?    Sam 25 Aoû - 10:54

If you could only read my mind you would know that I've been waiting so long for someone almost like you but with attitude, I'm waiting so come on

À califourchon sur Jay’, je plongeai mon regard dans le sien avant de lui sourire de façon coquine. Je me penchai lentement afin de déposer quelques baisers sensuels sur sa joue ainsi que sur son cou. Je savais qu’il avait envie de passer la nuit avec moi, même sans qu’il ne me le dise, c’était évident. Je sentais ses mains parcourir mon corps, et je ne pu m’empêcher de frissonner à son contact. Ses caresses étaient douces et déterminées, il savait comment m’emmener au 7ème ciel et cela me mettait déjà dans tous mes états. J’étais contente de l’avoir croisé, ma nuit n’en serait que d’autant meilleure et j’avais hâte de pouvoir sentir la chaleur de son corps nu contre le mien.

J’avais rencontré Jay’ lors d’une soirée, il y avait quelques temps déjà. Il m’avait tout de suite tapé dans l’œil lorsque nos yeux s’étaient rencontrés. Il fallait dire qu’il était beau comme un Dieu et que son corps était d’une perfection unique. Une chance pour moi, nos caractères étaient similaires, et nous nous étions compris dans l’immédiat. Il cherchait une conquête pour finir la soirée, je souhaitais m’amuser avec un bel Apollon. Cette nuit là, lors de notre première fois ensemble, ses mains avaient tout de suite trouvé le moyen de me faire frétiller et j’avais passé un moment mémorable. Depuis, dès que l’occasion se présente, nous nous retrouvons tous les deux pour une partie de jambes en l’air, rien que du plaisir, aucune désillusion, aucune ambigüité.

Les mains du jeune homme vinrent trouver ma poitrine, un frisson parcourra mon corps et un sourire se déposa sur mes lèvres. Il ne perdait pas de temps, et j’adorai cette détermination. Mes doigts caressèrent doucement son visage, frôlèrent sa bouche parfaite. Je vis l’envie monter à travers ses yeux verts qui pétillaient. Ma bouche vint trouver la sienne et je l’embrassai avec fougue, ma main dans ses cheveux châtains. Et l’envie de lui montait rapidement en moi, juste comme ça. Le souvenir de son corps était doux, viril et excitant. Je le voulais.

« J'en penses que ton corps est complètement dingue de moi ! Pas vrai? » murmura-t-il près de mon oreille.

Je ne pu retenir un sourire. Il avait raison. En plongeant son regard dans le mien, je sentais son souffle contre mon visage et mon cœur s’accéléra rapidement. Il était magnifique dans la lumière de la lune, une lueur dans ses yeux clairs s’alluma et je devins aussi sérieuse que lui. Jay’ aurait pu être le genre d’homme dont j’aurais pu tomber amoureuse, si j’avais connu la signification de ce mot. Il était tout à fait mon type, viril, sûr de lui et protecteur. Dans ses bras musclés, j’aurais pu apprécier ses qualités et pourtant je ne voulais que son corps. Mais bizarrement, je me sentais chanceuse, car sans sentiments, il était impossible d’être déçu.

« Mon corps est complètement dingue de ton corps, je pense que nous sommes faits pour ça. » répondis-je sensuellement, dans un souffle court.

Je caressai ses épaules imposantes, ressentis l’envie extrême de lui arracher son t-shirt et de me coller contre son torse pour sentir la chaleur de sa peau. Je sentis ses doigts frôler mon visage, pour replacer une mèche rebelle de mes cheveux derrière mon oreille. Il plongea à nouveau ses yeux dans les miens avant de prendre la parole.

« Chez toi ou chez moi? » me demanda-t-il.

Ses lèvres contre les miennes, ses baisers étaient électriques, fougueux. Je n’avais pas envie d’attendre. Je le voulais, ici, maintenant, tout de suite. Peut m’importait d’être au milieu d’un parc où des personnes pouvaient nous apercevoir. Peut m’importait les voyeurs, les voyous et les couches-tard qui pouvaient passer par là. Je ne l’avais jamais fait dans un lieu public mais ne faut-il pas une première fois pour tout ? Nous ne serions pas les premiers et encore moins les derniers à s’enlacer dans un parc. Et l’idée même de faire l’amour ici m’excitait de plus belle.

« Je te veux, maintenant. Prends-moi ici. » murmurai-je pour réponse, en espérant qu’il ne me trouvait pas trop déjantée.

_________________________

    « AND THE MORE YOU CARE, THE MORE YOU HAVE TO LOSE. » I feel like people get lost when they think of happiness as a destination. We’re always thinking that someday we’ll be happy. You know, we’ll get that car or that job or that person in our lives that fixes everything. But happiness is a mood and a condition, it’s not a destination. It’s like being tired or hungry; it’s not permanent, it comes and goes, and that’s okay. And I feel like if people thought of it that way, they’d find happiness a lot more often.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


∞ Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une illusion sexuelle?    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une illusion sexuelle?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CARRIED BY LOVE. ™ :: chapter four ◭ phoenix-arizona. :: South side Phoenix. :: Encanto Park-