AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
version n° 8 ✖ on kife les vioc's de cbl.
commenter la maj' ici.
.

Partagez | 
 

 intime désillusion, mika'îl cole

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar


◭ messages : 606
◭ arrivé(e) le : 07/06/2012
◭ âge : 22 sex.
◭ statut : sans relation fixe. tout...
◭ études/métier : en troisième année de droit.


MessageSujet: intime désillusion, mika'îl cole   Dim 17 Juin - 1:39



intime désillusion.


Étudiante en troisième année de droit, tu te dois d'assister à tes cours magistraux. Même si passionnant, parfois il t'arrive de succomber à la tentation qu'est l'ennuie. Mais peut-on réellement te considérer comme fautive de ton attitude ? Tu ne penses pas. En même temps, il faudrait déjà que tu penses. Discrète, tu rassembles tes affaires, te lève de ton siège pour ensuite quitter la salle d'amphithéâtre. Pour d'autre cela pourrait être considéré comme un affront mais à l'université c'est chose courante. Tu viens pour faire acte de présence et au bout de quelques minutes, tu te rends compte qu'en fait t'aimerais bien être ailleurs, si bien que les professeurs ont appris à faire abstraction des allées et venues des étudiants. Bien vite, tu te retrouves à l'extérieur du bâtiment. Un petit vent frais te parcoures, mais pas à te donner la chaire de poule. Pour toi, le temps est tout simplement magnifique. Bref, encore une excuse pour tout faire sauf rentrer chez toi. Esprit volatile que tu es, tu ne sais pas tenir en place. Hésitant encore sur la destination de ton choix, tu montes dans ta voiture et allume le moteur. Tes mains guidant le volant, tu tournes dans les rues, recherchant à avoir une illumination sur ton lieu de squatte de l'après-midi, avant que la nuit ne prenne possession de toi et que tu te comportes tel une garce. Finalement, tu finis par te garer le long d'une chaussée en observant les alentours. Face à toi, le parc. Un petit sourire emplit de nostalgie s'étale sur tes lèvres avec en tête, un souvenir que tu aurais préféré oublier. Soufflant, tu laisses retomber ta tête contre le volant en proie à un peu de calme. Les minutes de silences retombaient, tu jettes un coup d’œil sur ton apparence dans le rétro et sors de la voiture, satisfaite. Près du parc, tu t'arrêtes un moment dans un Starbucks prenant à emporter un chocolat viennois signature, ton addiction. Oui, nombreux préfèrent le café, mais toi c'est ton chocolat chaud, un rituel que tu tiens de ton frère. Ta boisson en main, tu te diriges dans le parc parcourant les allées afin de trouver un banc de disponible, là où tu le souhaitais. Aimant regarder les enfants jouer, tu te reposes sur un banc près de l'air de jeu. Pas d'acte de psychopathe en vue de ta part, mais juste un lieu de recueil où tu peux te permettre de visualiser la femme que tu aurais aimé être, que tu aurais dû être. Une mère. Oui, comme tragique tu as subi une longue et douloureuse grossesse pour au final perdre ton enfant. Cette femme aujourd'hui, tu l'évites. Et pour ne plus souffrir, tu fais tout ce qui l'en oppose et adopte une attitude insupportable voir insolente envers la gent masculine. Ta première victime étant Mika'îl. Sûrement tu l'as aimé, mais son attachement qu'il avait pour toi t'as fait peur et tu as fui, de la pire des manières. Depuis, tu te vois apprécier de reproduire cette même peine que tu avais pu lui causer. D'un mouvement ta tête retombe en arrière tandis que tes mains recherchent dans ta poche intérieure tes écouteurs. Dégotant enfin tes accessoires, tu les enfournes dans tes oreilles en prenant soin de choisir une playist remplit de chanson douce. Même pas la possibilité d'entendre les premières paroles de la chanson qu'une ombre se fait sous ton regard. Détournant la tête, justement le visage de Mika'îl impose de sa présence. Soupirant, tu lui demandes froide, presque agressive. « Qu'est-ce que tu fous là ? » Tu te désintéresses presque aussitôt, au final n'en ayant que faire de la réponse. Tes affaires en mains, tu repères un petit coin tranquille non loin, tu te hâtes pour t'asseoir dans l'herbe enclenchant enfin ta musique. Oubliant que ton ex est dans les parages. Même si sûr que la haine, qu'il attise contre toi ne tarderait pas à faire surface.

code par losing game.



_________________________
    « YOU TAKE EVERYTHING FROM ME. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Maître du Je ☼ Maître du Tu

◭ messages : 718
◭ arrivé(e) le : 07/06/2012
◭ âge : 25 piges
◭ statut : Sans laisse, bague à l'annulaire, prêt à ferrer sa chose, player
◭ études/métier : J'brasse les thunes. Pas besoin de savoir comment mais, rassurez-vous, mesdames c'est légal et fructueux.


MessageSujet: Re: intime désillusion, mika'îl cole   Dim 17 Juin - 17:24

Somebody that i used to love